Chronique : De joie coulent mes larmes, de Lena Walker

51Ihj-+h4vL._SX195_♥♥♥ – Mon coup de cœur de juillet 2018 – ♥♥♥

Quand rien ne va plus et que notre monde s’écroule, l’envie de tout effacer, de tout recommencer ailleurs peut nous effleurer. Combien d’entre nous auront l’opportunité  de monter dans le train, qui les mènera vers leurs rêves les plus fous ?

De joie coulent mes larmes, de Lena Walker (Ed. Michel Lafon, 2018)

Le pitch :

Romy est revenue vivre chez sa Mamilou à Saint-Tropez suite au décès de son Papili. Elle a quitté sans regret la ville de Nice et son poste de juriste, pour un emploi saisonnier en tant que vendeuse de Soufflés Tropéziens « Chez Claude ». Une rencontre avec le médium des stars et une série de déconvenues vont l’amener à quitter son sud natal pour  réaliser ses rêves et panser ses plaies.

Lire la Suite

Chronique : Un merci de trop, de Carène Ponte

un-merci-de-trop-932981-264-432Je ne sais pas vous, mais moi j’ai connu une personne si conciliante avec tout le monde, qu’elle ne disait jamais non. Elle ne recevait jamais un merci, ni d’excuses quand cela s’imposait. Pire encore, elle avait tendance à dire « merci » en permanence, jusqu’au merci de trop. Peut-être que cette personne c’était vous d’ailleurs !

Un merci de trop, de Carène Ponte (Ed. Michel Lafon, 2016)

Le pitch :

Juliette est une jeune fille de trente ans à la personnalité effacée, qui s’est toujours montrée conciliante. Elle a renoncé à ses rêves pour une vie bien rangée. Un jour pas fait comme un autre, Juliette va prononcer le « merci de trop », qui va déclencher un véritable cataclysme dans son existence.

Lire la Suite

Chronique : Un jour, j’ai changé de parfum, de Lena Walker

515SO1aYIzL._SX195_Qui ne s’est pas déjà retrouvé au pied du mur ? L’impression que rien ne va plus et que rien de ce qu’on pourrait faire n’y changera rien ? Nos 3 héroïnes d’un jour, l’on vécu et ont dû faire des choix parfois difficile. Si, ça vous parle, autant qu’à moi, ce roman devrait vous plaire.

Un jour, j’ai changé de parfum, de Léna Walker (City Ed., 2017)

Le pitch :

Elisabeth de La Tour du Roc est une working girl de 49 ans à qui tout semble réussir. Elle a consacré toute sa vie à Smart Cosmetics dont elle dirige le département Communication, épaulée par son assistante Daphné et leur jeune stagiaire Amandine. Trois femmes dont le destin bascule le jour où elles sont licenciée sans sommation.

Lire la Suite